Punchlines #3 (la vie est un samedi dans un supermarché)

Mon caddie roule en biais,
Il a une roue bloquée.
Ça me donne la démarche du bon copain débile.  
Pas de l'homme de ta vie, rassurant et viril.

Mon caddie a devant,
Un siège pour les enfants. 
Moi ça n'me sert à rien, j'ai perdu toutes leurs mères.  
Je ne le déplierai que pour mes packs de bière.

Mon caddie est envieux, 
Des surgelés pour deux.
Mais les plats ne ressemblent jamais à la photo.
Mon chat mange sans gluten, donc pour moi seul c'est trop.

Mon caddie est rempli,
De shampoing aux orties.
Ma calvitie avance sur les deux faces du front.
J'ai perdu mes cheveux, tout comme mes illusions.

Mon caddie croise le tien,
Et tout ce qu'il contient.
Sous les néons blafards tes yeux sont tristes et doux.
Tu croises mon regard et te souviens de nous.